Ce matin 9 heures, nous partons pour l’aéroport international de Buenos Aires.aurevoir_Argentine Le responsable de l’hôtel et le chauffeur de taxi nous confirment que l’on a de la chance de partir tôt car à partir de 15 heures le centre ville va être bloqué par une manifestation des paysans et que ça va être chaud !!!

Tous nos papiers sont en règle, et l’avion décolle à l’heure dans_les_nuages .Escale à Sao Polo et...

Premier acte :

Un chien c’est échappé de sa cage et se balade dans la soute …Une heure sera nécessaire pour que tout rentre dans l’ordre et nous voilà près pour notre second décollage de la journée !!!

Lors de l’arrêt au Brésil, des passagers montent à bord.

Deuxième acte :

Nous sommes dans la rangée centrale de 4 sièges. De l’autre côté de la mince allée qui me sépare des sièges de gauche, sont montés trois jeunes (2 filles et 1 garçon qui visiblement ne se connaissent pas). Mais

Que fait une bande de jeunes qui va passer 10 heures de nuit dans un avion ????

La bande de jeunes… ça fait très vite connaissance.

La bande de jeunes…  ça ouvre une bouteille de whisky (en cachette) après avoir sifflé pas mal de p’tites bouteilles offertes gracieusement par British Airways.

La bande de jeunes… forcément ça chahute, parle fort, rigole.

La bande de jeunes, ça ne dort jamais…

Le monsieur assis derrière eux, fort intéressé par une des jeunes filles assises devant lui se mêle au groupe… (Comme si y’avait pas déjà assez de baroufle comme ça !!!) Surtout que lui en plus est assez agressif avec les hôtesses qui tentent de calmer un peu le groupe et lance des « fuckings » à tour de bras ce qui, par ricochets, fait écho au bébé qui hurle par vagues et qui se trouve… deux rangs devant moi.

Epilogue:

Atterrissage à Londres et dans la foulée, entrée en scène de quatre policiers vêtus de gilets part balles et armés qui viennent cueillir « l’agité » sur son siège.

Quelle nuit !!!

S.