Ca y est le dernier jour avec l’escargot est arrivé, on se lève à l’aube, on  fini de nettoyer, de ranger, de vidanger le camping car .L’escargot doit embarquer le 10 mais le 9 étant férié (fête nationale) nous nous y prenons avec de l’avance. Nous allons au bureau de la compagnie maritime (Grimaldi) pour prendre tous les documents nécessaires à l’embarquement. On nous propose l’aide d’une personne pour faciliter les démarches pour 130 US$ supplémentaires… Nous commençons à avoir l’habitude de ce genre de démarches et décidons d’y aller seuls.

Arrivés au terminal, nous sommes pris en main par les agents de sécurité du port qui nous accompagnent de bureau en bureau et au bout de 3 heures l’escargot est sur le quai d’embarquement. Il nous reste plus qu’a lui souhaiter bon voyage et nous retournons, contents de nous (et d’avoir économisé 130$) à notre hôtel.

Le surlendemain (le 10, jour d’embarquement prévu) nous retournons au bureau de Grimaldi afin d’y chercher notre facture et de vérifier que tout se passe bien. Là, oh surprise ! On nous apprend que nous avons été mal aiguillés,nque nous n’avons pas passé la douane et que dans l’état l’escargot ne pourra être embarqué. Il nous faut au plus vite retourner au terminal afin de régulariser la situation en espérant que le bateau ne soit pas déjà parti en laissant le camping car sur le quai. Et nous qui trouvions que tout avait été simple ! Nous retrouvons sur place une personne recommandé par Grimaldi qui nous fait un véritable show en nous faisant la morale, nous arrachant les papiers des mains, nous disant qu’il ne va pas être possible de faire quelque chose, que nous sommes irresponsables d’avoir passer le CC dans le terminal sans l’autorisation des douanes et qui nous dit d’aller voir la personne qui nous a mis dans cette situation !?!?

Au bout de quelques minutes il change d’attitude en nous disant que finalement il y aurait peut être une solution ! Nous reconnaissons là les talents de comédien de ce monsieur qui après nous avoir effrayé tente de nous « aider », nous décidons une nouvelle fois d’y aller seuls et de nous passer des services (payants) de ce Louis de Funès de fortune qui nous a passablement énervé par son attitude.

Bien nous en a pris car après « seulement » 4 heures, passées dans les différents services des douanes  argentines, tous les documents nécessaires sont réalisés et tout est en règle pour l’embarquement qui finalement (heureusement) n’aura lieu que le 11.

Ouf !!!!!!

Bon voyage l’escargot. Repose toi bien après toutes tes aventures!!!

17958438  23138204_1_ 18061899 20021793 25119372  23138596_q_1_ 26541863_m 26886391

B.